Les ressources utiles pour préparer son CAP Pâtissier

Suite à mon article « Tout savoir pour se lancer dans l’aventure du CAP Pâtissier », vous avez été plusieurs à me demander quelles ressources je pourrais vous conseiller pour préparer cet examen en tant que candidat libre. Je reviens donc aujourd’hui vous faire un compte rendu des livres, sites internets, formations que j’ai moi-même utilisés en détaillant leurs points forts et faibles, à mes yeux. J’espère ainsi vous aider à choisir les supports de révisions qui vous conviendront le mieux.

Les ressources officielles

Je vous en parlais déjà dans mon précédent billet « À savoir pour le CAP », les référentiels officiels du CAP sont à mon sens des documents indispensables à consulter pour vraiment délimiter les connaissances que vous devez acquérir pour le CAP. Pour ma part, je n’ai pas hésité à les consulter à chaque fois que j’en ai ressenti le besoin. Vous pouvez d’ailleurs vous en servir pour vous créer des fiches résumées des techniques à maîtriser et des préparations à connaître, une bonne base pour commencer.

 

Les livres

Entrons dans le cœurs du sujet. Quels livres ai-je choisis pour me préparer ? Est-ce que je vous les recommande ou non ? Voici en détails mon avis sur les ouvrages que j’ai consultés.

 

CAP Pâtissier, tome 1, matière première

CAP pâtissier, tome 1, matières premières, 1ère et 2ème années – Le Génie Éditeur – Frédéric Percheron

Il s’agit d’un livre théorique qui vous aidera à préparer l’épreuve écrite d’approvisionnement et gestion des stocks dans l’environnement professionnel de la pâtisserie mais aussi l’oral de 15min de sciences de l’alimentation programmé lors de l’épreuve pratique. Il ne contient aucune recette mais toutes les informations que vous devez connaître concernant les ingrédients utilisés en pâtisserie : leurs définitions, leurs modes de productions, les sous produits, leurs rôles en pâtisserie, etc.

Chaque partie du livre correspond à un ingrédient et comporte : une carte heuristique qui permet de regrouper toutes les notions essentielles en une seul page, une partie théorique détaillée et parsemée de petits exercices qui vous permettent de faire des points réguliers sur vos connaissances, une fiche de synthèse et enfin, une page d’autoévaluation.

Points forts : C’est un livre complet qui regroupe l’essentiel à savoir sur les ingrédients. Les fiches de synthèse sont bien faites et le livre est agréable à consulter.

Point faible : comme tous les livres spécifiques, il est difficilement consultable en magasin physique et donc, il est compliqué de savoir, avant achat, s’il vous conviendra ou pas.

 

Connaissance de l’entreprise et de son environnement, CAP cuisine restaurant

Connaissance de l’entreprise et de son environnement, CAP cuisine restaurant – FOUCHER – S. Bujoc, C. Bastet, S. Milius

Consacré aux révisions de l’épreuve théorique de connaissance de l’entreprise et de son environnement économique, juridique et social, cet ouvrage se présente sous la forme d’un cahier d’exercices. Il utilise les mêmes codes que ceux que l’on retrouve lors de l’examen, à savoir des documents à partir desquels des questions sont posées. Les différentes activités permettent de balayer l’ensemble des notions à connaître : environnement économique (l’entreprise, ses partenaires, les consommateurs…), social (contrats de travail, conditions légales de travail, fiche de paie…), commercial (fournisseurs, factures, commandes, livraisons…).

Points forts : Il permet de se familiariser avec les exercices typiques auxquels vous serez confrontés le jour de l’examen. Il balaye l’ensemble des notions à réviser.

Points faibles : il ne comporte pas de parties regroupant toutes les informations à connaître ou de fiches résumés toute prêtes. Tout est sous forme d’exercices ou de fiches à remplir par vos soins en vous appuyant sur les documents des exercices. De ce fait, si vous voulez vraiment profiter de ce livre, avoir des contenus clairs et ne pas rester dans le flou concernant la validité de vos réponses, il vous faut aussi acheter le cahier de correction vendu séparément ce qui augmente considérablement le coût du manuel. Alors, est-ce vraiment nécessaire d’acheter le « manuel du professeur » ? Difficile à dire car la plupart des exercices sont très simples et les solutions faciles à trouver. Cependant, il est vrai que lorsqu’on bloque sur une question, qu’on n’est pas sûr de sa réponse, c’est très frustrant de ne pas avoir de solution concrète. De plus, il traite des CAP de restaurations en général et non du CAP pâtissier plus particulièrement. Même si dans le fond, le contenu ne change pas vraiment, il est sûrement plus intéressant de s’entraîner sur des situations vraiment spécifiques à la pâtisserie. Je ne l’ai jamais feuilleté, mais peut-être que le livre Gestion appliquée : connaissance de l’entreprise et de son environnement économique, juridique et social , CAP boulanger, CAP pâtissier est plus intéressant.

Ressources et livres pour préparer le CAP Pâtisserie

Sciences appliquées – alimentation, microbiologie, hygiène, équipement et risques professionnels

Sciences appliquées, alimentation, microbiologie, hygiène, équipements et risques professionnels – CAP cuisine restaurant – A. Paccard, K. Baddouj

S’il s’organise de la même façon que l’ouvrage précédent, ce livre destiné à réviser l’épreuve théorique de sciences appliquées à l’alimentation, à l’hygiène et aux équipements et l’oral de fabrication en technologie de pâtisserie, est tout de même un peu mieux conçu. Pour aborder toutes les notions importantes, chaque partie débute par une mise en situation globale, dans laquelle interviennent des problématiques et connaissances liées à la fois aux aliments, à la microbiologie, à l’hygiène et à la sécurité. Puis, des exercices découlent de ces situations. Enfin, chaque partie se termine par une fiche résumé et une page d’entraînement avec, à nouveau, des exercices.

Points forts : La mise en relation des différentes notions qui est fidèle au type d’exercices du CAP. La présence d’une fiche résumé à la fin de chaque chapitre qui permet de savoir concrètement quelles sont les informations à retenir.

Points faibles : comme le livre précédent, l’absence de solutions aux exercices n’est vraiment pas pratique (il faut acheter le « manuel du professeur » en complément si l’on souhaite les avoir).

 

Prévention Santé Environnement

Les nouveaux cahiers, Prévention Santé Environnement, CAP – Foucher – S. Crosnier, M. Cruçon

Comme les deux livres précédent, il s’agit à nouveau d’un ouvrage sous forme de cahier d’exercices. Une fois de plus, il correspond bien aux types d’exercices que l’on retrouve le jour de l’examen et il aborde tous les sujets qui peuvent tomber lors de l’épreuve écrite de Prévention Santé Environnement sous forme de mise en situations.

Points forts : Il est facile à trouver puisque commun à tous les CAP. Il contient des petits encarts résumés ce qui permet d’identifier les savoirs importants.

Points faibles : une fois de plus, l’absence de corrections des exercices dans l’ouvrage lui-même.

 

Le grand manuel du pâtissier

Le grand manuel du pâtissier – Marabout – Mélanie Dupuis

Concernant les livres de recettes pour préparer l’épreuve pratique du CAP, il en existe de nombreux sur le marché. Pour ma part, je me suis appuyée sur un seul ouvrage (en complément d’une formation en ligne dont je vous parle plus bas) : le grand manuel du pâtissier. Je ne regrette pas du tout mon choix car c’est un livre très complet. Il répertorie toutes les bases à connaître (les crèmes, les pâtes), puis des recettes à partir de ces bases sont proposées pour s’exercer. En plus, une dernière partie du livre se consacre en détails aux ingrédients, au vocabulaire de la pâtisserie et aux gestes techniques à maîtriser.

Personnellement, je m’en suis surtout servie pour la première partie sur les bases à connaître. Elle est très bien faite, avec à chaque fois une page récapitulative comportant une définition, un rappel des utilisations de cette préparation, le matériel nécessaire, les points délicats et les gestes à maîtriser. Mais aussi, des connaissances plus scientifiques qui permettent de mieux comprendre la recette et qui pourront vous aider à répondre aux questions de l’oral de sciences de l’alimentation.

Points forts : C’est un livre qui a un très bon rapport qualité/prix. Il est à la fois joli et complet. Il y a de nombreux pas à pas photographiques et des schémas permettant d’illustrer certaines notions complexes. Il est utile même après le CAP car il contient vraiment toutes les bases.

Point faibles : le seul à mon sens est son format très imposant.

Les ressources en ligne

En complément de ces supports de révisions papiers, j’ai beaucoup utilisé les blogs et les vidéos youtube pour mes entraînements et pour compléter mes connaissances.

Concernant les blogs, je m’y suis beaucoup référée pour préparer les épreuves théoriques et pour trouver des réponses à mes interrogations concernant le déroulement des épreuves.

J’ai notamment utilisé le site conseils-cap-patisserie pour les astuces générales et je me suis beaucoup référée aux fiches téléchargeables « lexique de la pâtisserie » et « 50 réponses aux questions de l’oral du CAP pâtissier » pour compléter ce que j’ai appris dans les livres et dans la formation en ligne que j’ai suivie.

Pour préparer l’épreuve pratique, je n’ai pas non plus hésité à me référer à des vidéos youtube pour observer et apprendre à reproduire les bons gestes. Pour cela j’ai directement fait mes recherches sur youtube en fonction de la technique que je voulais travailler. Je suis souvent tombée sur les chaînes de l’EISF, de chefpatiss et sur celle de Michel et Augustin. À chaque fois, j’ai visionné plusieurs vidéos pour découvrir différentes techniques et choisir celle qui me correspondait le mieux.

 

La formation en ligne Pâtissier libre

Enfin, la dernière ressource que j’ai utilisée, c’est la formation en ligne que propose le site Pâtissier libre. J’ai décidé de l’acheter après m’être retrouvée sur le site à chaque fois que je cherchais des informations concernant les inscriptions, le déroulement des épreuves, le matériel de base à avoir… et avoir été satisfaite des réponses que j’y ai trouvé. J’ai donc ensuite décidé de tester gratuitement l’extrait de la formation avant de me lancer définitivement. Au final, je ne regrette pas du tout car c’est la ressource principale que j’ai utilisée pour mon entraînement. Associée au grand manuel du pâtissier, elle m’a permis d’éviter de trop multiplier les sources, d’avoir accès à des contenus concis mais détaillées et donc, je pense, de gagner du temps pour me préparer. De plus, comme l’accès est disponible à vie, je m’y réfère encore très régulièrement quand je cherche une recette de base.

Concrètement, cette formation donne accès à un espace privé sur le site Pâtissier Libre qui regroupe des fiches recettes nécessaires aux entraînements pratiques, des fiches théoriques sur les ingrédients, le matériel et le monde de la pâtisserie, et des petits quizz pour tester vos connaissances.

Concernant les fiches recettes, elle sont classées selon les grandes catégories de préparation qu’il faudra réaliser le jour du CAP (tartes, entremets, pâte à choux, pâte feuilletée, pâte levée feuilletée, pâte à brioche). Elles permettent d’apprendre à maîtriser toutes les techniques de base à connaître pour l’examen. C’est-à-dire que si vous réalisez toutes les recettes de la formation, normalement vous savez faire toutes les crèmes, pâtes, techniques de décoration de base qui sont au programme.
Chaque recette est détaillée à la fois à l’écrit et illustrée en pas à pas sous forme de photos. Enfin, de nombreuses astuces sont données dans le déroulé des recettes pour gagner du temps le jour de l’examen.

Points forts : L’accès à un contenu à la fois complet et sans superflue pour préparer l’examen. Le classement des recettes par ordre de difficulté ce qui permet d’apprendre les techniques de base avant d’être confronté à des savoir-faire plus complexes. La présence d’exemple d’organigramme pour chaque recette, ce qui permet de s’habituer à organiser son temps pour le jour du CAP. La mise à jour régulière du site, en adéquation avec le programme du CAP. L’accès à vie.

Points faibles : Le fait que la formation soit orientée pour réussir l’épreuve pratique mais incomplète pour préparer l’ensemble du CAP (c’est-à-dire les épreuves théoriques). Le fait qu’il soit nécessaire de se connecter à internet pour y accéder (Il arrive en effet que le site soit inaccessible. Même si c’est rare et que cela ne dure jamais plus de quelques heures, ça peut être embêtant).

Ressources et livres pour préparer le CAP Pâtisserie

Les sujets des années précédentes

Enfin, la dernière ressource très utile, se sont les annales. Elles permettent de vraiment se rendre compte de ce à quoi ressemble un sujet d’examen, et de s’entraîner dans des conditions semblables à celles du jour J. Vous pouvez notamment retrouver les sujets des années précédentes sur les sites de Pâtissier-libre, sur la base de sujets d’examens de l’académie de Montpellier et sur le site je-passe-mon-cap-patissier.

 

Une fois de plus, j’espère que cet article vous aura été utile et en attendant le prochain « À savoir pour le CAP », si vous avez des questions, n’hésitez-pas, l’espace commentaires est fait pour ça !

Cet article contient des liens affiliés vers Pâtissier-libre et Decitre. L’affiliation est un moyen gratuit d’encourager mon travail sur En Quête de Saveurs : En passant par mes liens affiliés pour procéder à une commande, votre achat ne vous revient pas plus cher, mais le site vendeur me reverse une petite commission. Merci d’avance pour votre soutien.

Tu es un grand gourmand et tu en veux encore plus ?

Viens vite découvrir les coulisses d’En quête de saveurs en t’inscrivant à la newsletter !