Petites brioches lapins

Pour cette troisième recette spéciale Pâques, on s’éloigne un peu des chocolats pour des gourmandises moelleuses à souhait : des brioches lapins ! Elles sont parfaites pour un petit-déjeuner ou à l’heure du goûter et, il faut bien l’avouer, sont beaucoup trop mignonnes !

Brioches véganes lapins

Ingrédients (pour 8 brioches) :

– 300g de farine
– 10g de levure fraîche
– 100g de margarine (j’utilise la St Hubert bio, trouvable en grande surface)
– 40g de fécule de maïs
– 80g de crème de riz (ou autre crème végétale de votre choix)
– 100mL de lait d’avoine (ou autre lait végétal de votre choix)
– 4g de sel
– 20g de sucre

Brioches véganes lapins

Recette :

Versez le lait et la crème végétale au fond du bol de votre robot pâtissier (ou dans un saladier à défaut), émiettez la levure fraîche dans le lait, puis recouvrez l’ensemble du liquide par la farine et la fécule. Par-dessus, déposez d’un côté du bol le sel et de l’autre le sucre. Il est très important que la levure n’entre pas en contact direct avec le sel et le sucre au risque de la tuée et donc que votre pâte ne se développe pas. D’où l’intérêt d’utiliser la farine pour « faire barrière » entre les deux couches.

Mélangez puis pétrissez à faible vitesse (à l’aide du crochet pour le robot ou à la main) jusqu’à ce que la pâte soit homogène, bien élastique mais peu collante.

Quand c’est le cas, ajoutez la margarine en morceau et pétrir à nouveau à vitesse basse jusqu’à ce que la pâte se décolle et forme une masse homogène. Cela peut prendre une dizaine de minutes.

Puis, débarrasser la pâte sur un plan de travail fariné. Faites-en une boule puis laissez-là reposer une demi-heure à température ambiante, filmée ou bien enveloppée dans un torchon légèrement fariné.

Quand ce temps est écoulé, débarrassez à nouveau votre pâte sur le plan de travail fariné et dégazez-la en appuyant dessus avec la paume de votre main puis, reformez une boule et laissez-là reposer une demi-heure au réfrigérateur, toujours enveloppée.

Après ce temps de repos, sortez votre pâte du frais et découpez-la en 8 parties égales (vous pouvez utiliser une balance pour plus de précision). Puis façonnez chaque morceau de pâte de la façon suivante. Faire une petite boule qui sera la queue du lapin, deux boules un peu plus grosses (une pour la tête et une pour les oreilles) et enfin, formez un boudin avec la pâte restante.

Façonnez ensuite le lapin directement sur une plaque avec du papier cuisson (ou une feuille de cuisson réutilisable en silicone). Roulez le boudin sur lui-même et pincé le bout pour former la patte du lapin. Déposez la plus petite boule à l’arrière du corps, pour en faire la queue. Placez une des deux boules restantes à l’emplacement de la tête et aplatissez-la légèrement en pinçant le bout pour faire un petit museau. Enfin, former un boudin avec la dernière boule, pincé légèrement les deux extrémités, pliez-le en deux et faites twister la base d’un demi-tour. Placez les oreilles ainsi formées sur le sommet de la tête du lapin.

Une fois tous les lapins réalisés, déposez une petite pépite de chocolat sur chacune des têtes pour créer les yeux. Appliquez ensuite sur tous vos lapins du lait végétal pour éviter que la brioche ne sèche pendant la dernière pousse. Puis, laissez les gonfler à température ambiante ou devant un four ouvert et chauffé à 100°C pour aller plus vite. Après 30min à 1h de pause, appliquez à nouveau du lait végétal sur les lapins (attention à ne pas passer sur l’oeil en chocolat). Enfin, enfournez 15-20 minutes à 180°C en vérifiant la cuisson de temps en temps.

Après cuisson, laissez les lapins refroidir sur une grille. Et, pour finir, faites fondre un peu de nappage blond avec un filet d’eau et, appliquez-en à la surface des brioches pour un aspect brillant.

Brioches véganes lapins

 

Pâtissez bien et régalez-vous tout autant !

Cette recette vous plaît ? N’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux et à me montrer vos réalisations avec #enquetedesaveurs ! 

Julie

Tu es un grand gourmand et tu en veux encore plus ?

Viens vite découvrir les coulisses d’En quête de saveurs en t’inscrivant à la newsletter !