J’aime la galette, savez-vous comment ?

Mon rapport à la galette est assez sentimental. Je me souviens des premiers dimanches du mois de janvier passés avec mes frères à engloutir des parts et des parts de ce délicieux gâteau chez mes grands-parents. Même si elle n’avait pas toujours la fève, à mes yeux, ma grand-mère en était toujours la reine. Je me régalais tellement avec son dessert qu’une année, ma gourmandise à dépassé la limite et m’a valu un mal de ventre monumental. Après cet épisode, j’ai été un peu calmée et finalement, cela m’a persuadé de passer plus de temps en fourneaux, aux côtés de ma mamie, plutôt qu’à table, à dévorer ce feuilleté à la frangipane.

Je vous rassure, mon écoeurement a fini par passé et mon ventre et la galette des rois ont définitivement faits la paix ! Et depuis, j’ai pris l’habitude de la faire moi-même, chaque année en reproduisant les gestes de ma grand-mère. C’est pour cela que cette recette végane est largement inspirée de sa version omnivore. Et, pour cette raison, elle ressemble plus à un pithiviers puisqu’elle ne contient pas de crème pâtissière, mais uniquement de la crème d’amande, mais que voulez-vous, les souvenirs d’enfance sont plus forts que les traditions !

Galette des rois végane

Pour réaliser cette galette des rois végétale, vous aurez besoin de :

– deux disques de pâte feuilletée végétale, un de 25cm de diamètre et un de 29cm (ou bien, 3 rouleaux de pâte, si vous utilisez des pâtes feuilletées toute prêtes de 25cm de diamètre)
– 80g de crème végétale de votre choix
– 10g de fécule de maïs
– 10g de compote de pommes
– 80g de sucre de canne blond + 20g
– 120g de poudre d’amandes
– 60g de margarine
– une pincée de vanille en poudre
– 1 cuillère à soupe de rhum brun (ou à défaut ou si vous ne consommez pas d’alcool, d’extrait d’amande amère)
– 20mL d’eau
– 10mL de lait végétal de votre choix
– Beaucoup d’amour (comme toujours;-) )

Galette des rois végane

La recette

 

Étape 1, préparer la crème aux amandes :

Sortez la margarine du frigo 5min avant de commencer la recette pour la laisser ramollir un peu.
Dans un cul de poule, mélangez la crème végétale, la fécule de maïs et la compote de pommes. Ce mélange remplacera les œufs prévus normalement dans cette recette. La crème végétale permet de substituer l’hydratation apportée par l’oeuf, la compote aussi, en plus d’apporter du moelleux, et la fécule aura le rôle de liant.
Ajoutez 80g de sucre au mélange précédent et fouetter le tout.

Puis incorporez la vanille, la poudre d’amandes et la margarine ramollie en mélangeant au fouet entre chaque ajout.
Finir en rajoutant le rhum ou l’extrait d’amande amère.
Réserver le mélange au frais.

 

Étape 2, le montage de la galette :

Commencez par découper vos deux disques de pâte feuilletée. Pour cela, aidez-vous d’une assiette ou d’un plat retourné aux bonnes dimensions. Puis, prenez votre plus grand disque et redécoupez en son centre, un disque de la même taille que le deuxième, plus petit. Ou bien, si vous utilisez des disques tout prêts de 25cm, dans le troisième, découpez un plus petit cercle de 23cm de diamètre et gardez le contour.

Vous vous retrouvez donc avec deux disques de la même taille (deux disques de 25cm de diamètre) et un « anneau » de pâte un peu plus grand ou de la même taille.

Déposez l’un des disques sur une plaque recouverte de papier cuisson. À l’aide d’un pinceau, humidifiez légèrement le bord du disque sur environ 1cm. Puis, venez placez l’anneau de pâte sur le bord du disque que vous venez d’humidifier. Si votre anneau est plus grand que le disque, il faudra en découper une petite partie pour que les deux finissent par faire le même diamètre. Appuyez très légèrement avec vos doigts pour que les deux pâtes se collent bien l’une à l’autre.

Versez la crème aux amandes au centre et étalez-la délicatement pour que la quantité de crème soit la même partout dans la galette, en prenant soin de ne pas en mettre trop près des bords (laissez 1cm sans crème, à partir de l’anneau).

N’oubliez pas d’ajouter votre fève à cette étape et de la recouvrir de crème d’amande pour décourager les tricheurs 😉

Puis, humidifiez l’anneau de pâte et venez placer votre deuxième disque par-dessus.Appuyez délicatement avec vos doigts tout autour de la galette pour souder les différentes couches de pâte.

Cette astuce de l’anneau de pâte entre vos deux disques permet non seulement de limiter les risques de fuite de crème d’amande pendant la cuisson, mais apporte aussi un rendu plus épais à votre galette et donc un résultat plus gourmand.

Pour un rendu plus esthétique, vous pouvez aussi, à cette étape, retourner votre galette en plaçant au-dessus d’elle, une feuille de papier sulfurisé et une deuxième plaque de cuisson. Votre galette est alors « prise en sandwich » entre les deux couches de feuilles de cuisson et de plaques. Retournez-là.

Dorez la galette en appliquant du lait végétal sur sa surface avec un pinceau.

À l’aide du dos d’un couteau, venez marquer le contour de la galette, puis faites vos décors et enfin, percez-la en quelques points pour qu’elle se développe de manière uniforme, sans bulles d’air.

 

Étape 3, la cuisson :

Mettre votre galette au four sur la position chaleur tournante pendant 30min à 200°C.

10min avant la fin, préparez le sirop de sucre en mélangeant dans une casserole les 20g de sucre et les 20mL d’eau et en faisant chauffer le tout sur le feu jusqu’à ce que le sucre soit totalement dissout et le mélange légèrement épaissit.

5min avant la fin de la cuisson, sortez la galette et appliquez le sirop de sucre à sa surface.

Remettre la galette à cuire les 5 dernières minutes.

 

Et voilà, il ne reste plus qu’à vous régaler et à faire vos curieux pour savoir qui aura la fève !

Pâtissez bien et régalez-vous tout autant !

Cette recette vous plaît ? N’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux et à me montrer vos réalisations avec #enquetedesaveurs ! 

Julie

Tu es un grand gourmand et tu en veux encore plus ?

Viens vite découvrir les coulisses d’En quête de saveurs en t’inscrivant à la newsletter !