Lapins de Pâques en chocolat

Qui dit pâques dit chocolats ! Et cette année, j’ai décidé de tenter de les faire moi-même, et de vous partager ça.

Une fois l’excitation de la nouveauté passée et l’appréhension de la technique canalisée, il a fallu choisir sur quoi partir. Évidement, pour le moule, ce sera des lapins ! Étant moi-même « maman » de deux boules de poils à grandes oreilles, je suis particulièrement fan de cet animal emblématique des chasses aux œufs. Et pour le goût, je rêvais d’un retour en enfance total, avec des saveurs douces et sucrées (vous commencez à me connaître, on ne se refait pas hein!). Voilà donc ma recette pour des petits chocolats de pâques végétaliens 100% homemade !

Lapins de paques en chocolat et végétaliens

Ingrédients (pour deux petits lapins d’environ 7cm de haut) :

– 50g de chocolat au lait vegan (j’utilise de préférence celui de chez ichoc qui au goût ressemble beaucoup aux friandises de mon enfance)
– 50g de chocolat blanc vegan (toujours celui de chez ichoc)

Pour le matériel, il vous faudra les moules de votre choix en plastique ou silicone, un pinceau de cuisine (en silicone, si vous voulez être sûr qu’il soit vegan), et, pour un résultat plus esthétique, c’est-à-dire des chocolat plus lisses et brillants, un thermomètre de cuisine.

Lapins de paques en chocolat et végétaliens

La recette

Le chocolat au lait :

Commencez par faire fondre le chocolat au lait au bain-marie. Veuillez à ce que l’eau de votre casserole servant de bain-marie ne boue pas. Au plus, elle doit frémir. Mélangez les carrés de chocolat pour essayer d’avoir une température homogène et, si vous en avez un, c’est le moment d’utiliser un thermomètre de cuisine pour vérifier la température. Si vous n’en avez pas, je vous donne des indications plus bas.

En effet, pour cette recette, j’ai expérimenté le tempérage du chocolat ! Derrière ce nom très technique (qui fait peur), se cache en fait une courbe de température à respecter pour obtenir un chocolat lisse et joliment brillant. Pour cette recette, j’ai suivi les indications de tempérage du chocolat au lait classique, c’est-à-dire : chauffer jusqu’à 45-50°C maximum, puis faire refroidir à 26-27°C et remonter la température jusqu’à 29-30°C.

Technique avec thermomètre :

Donc, pour notre premier bain-marie, il faut veiller à ce que le chocolat atteigne 45-50°C sans les dépasser. Une fois que c’est le cas, retirez vite le récipient contenant le chocolat fondu du bain-marie chaud (et réservez la casserole avec l’eau chaude hors du feu), et déposez-le sur un récipient plus grand contenant de l’eau très froide. Il faut que le fond du récipient avec le chocolat baigne dans l’eau. Mélangez le chocolat jusqu’à ce qu’il descende à 26-27°C. Puis, dès que c’est le cas, placez à nouveau le récipient avec le chocolat, au-dessus de la casserole d’eau chaude mais restez hors du feu. Ainsi, le chocolat va se réchauffer à nouveau, mais plus lentement. Lorsqu’il atteint 29-30°C, vous pouvez l’utiliser pour réaliser vos lapins. Si besoin, lorsque vous êtes en train de recouvrir vos moules, n’hésitez pas à remettre le chocolat quelques instants sur la casserole d’eau chaude (toujours hors du feu) pour qu’il reste à bonne température.

Technique sans thermomètre :

Si vous n’avez pas de thermomètre de cuisine, le résultat sera moins précis mais cela ne vous empêche pas d’essayer de tempérer au mieux votre chocolat ! Pour cela, je vous conseille de bien observer sa texture et son aspect (plus ou moins mat ou brillant) pendant les différentes phases. Commencez donc par le premier bain-marie sur feu moyen en veillant à ce que l’eau soit chaude, légèrement frémissante, mais jamais plus. Mélangez votre chocolat. Dès qu’il est liquide et bien lisse, retirez le récipient du bain-marie (et réservez la casserole avec l’eau chaude hors du feu) et placez-le sur un récipient plus grand rempli d’eau froide. Il faut que le fond du récipient avec le chocolat baigne dans l’eau. Mélangez le chocolat pendant environ 2 minutes. Vous allez sentir sa texture s’épaissir légèrement, et son aspect se matifier un peu. Au bout des deux minutes, replacez le récipient avec le chocolat sur la casserole d’eau chaude. Mélangez jusqu’à ce que le chocolat redevienne fluide et brillant. Quand c’est le cas, vous pouvez l’utiliser pour réaliser vos lapins. Si besoin, lorsque vous êtes en train de recouvrir vos moules, n’hésitez pas à remettre le chocolat quelques instants sur la casserole d’eau chaude (toujours hors du feu) pour qu’il reste à bonne température.

À l’aide du pinceau, appliquez le chocolat à la surface de vos moules. Il faut recouvrir tout le motif en une couche assez fine, mais pas trop non plus pour éviter que vos lapins ne soient trop fragiles et difficiles à démouler. Quand vous avez recouvert les deux côtés de vos lapins, mettez les plaques de chocolat au congélateur pendant une quinzaine de minutes.

Le chocolat blanc :

Pendant ce temps, à nouveau sur bain-marie, faites fondre le chocolat blanc. Cette fois-ci, pas besoin de tempérer puisque le chocolat sera à l’intérieur du lapin. Par contre, veillez toujours à ce que l’eau du bain-marie ne soit pas trop chaude, pour éviter de cuire le chocolat. Quand il est fondu, retirez le récipient avec le chocolat du bain-marie, et faites-le refroidir un peu à température ambiante ou sur un bain-marie d’eau froide. L’objectif étant qu’il reste liquide et facile à étaler au pinceau, mais pas trop chaud pour éviter de faire fondre le chocolat au lait lors de l’application.

Lorsque le chocolat blanc est prêt et que le chocolat au lait dans les moules s’est solidifié, vous pouvez l’appliquer. Il vous suffit de recouvrir le chocolat au lait de chocolat blanc, toujours en couche assez fine. Attention, il faut essayer de faire vite et de ne pas repasser deux fois au même endroit pour éviter de faire fondre le chocolat au lait et de mélanger les deux couches.

Quand l’application est terminée, vous pouvez remettre vos moules au congélateur pendant 15 minutes, puis au réfrigérateur pendant une demi-journée.

Montage :

Après plusieurs heures au froid, vos chocolats se sont solidifiés. Vous pouvez à présent les démouler délicatement. Si vous avez choisi des moules en plastiques, il vous suffit de les retourner et d’appuyer délicatement au centre du chocolat pour qu’il se démoule.

Enfin, il faut assembler les deux côtés du lapin ! Pour cela, faites chauffer quelques instants une casserole sur feu moyen, puis retournez-la. Prenez le premier côté du lapin et déposez-le 2 secondes en le tenant, sur le cul de la casserole. Procédez rapidement de même avec l’autre partie puis, collez-les ensemble grâce au chocolat fondu. Réservez au frais pour finir de les souder, puis pour les conserver.

Enfin, sortez-les du réfrigérateur quelques minutes avant de les déguster !

Lapins de paques en chocolat et végétaliens

 

Pâtissez bien et régalez-vous tout autant !

Cette recette vous plaît ? N’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux et à me montrer vos réalisations avec #enquetedesaveurs ! 

Julie

Tu es un grand gourmand et tu en veux encore plus ?

Viens vite découvrir les coulisses d’En quête de saveurs en t’inscrivant à la newsletter !