Tiramisu clémentines & chataîgnes

Pour mettre à l’honneur les saveurs corses, j’avais envie de réaliser un dessert à la fois frais et gourmand. Qui soit plein de vitamines et de chaleur, sans être étouffant. Et le résultat est parfait ! Il me rappelle les belles journées d’été sur l’île de beauté, où la caresse du soleil sur la peau est agréable grâce à la fraîcheur des vents omniprésents. J’espère donc que ce dessert vous transportera, vous aussi, tout droit dans cette belle région…

Tiramisu clémentines et châtaigne vegan

Ingrédients (pour 6 personnes) :

Pour la mousse mascarpone :

80g d’aquafaba
90g de sucre de canne blond
Quelques gouttes de jus de citron
40g d’eau
250g de tofu soyeux
Une pincée de vanille en poudre
100g de crème de marrons

Pour les canistrelli :

125g de farine de blé
125g de farine de châtaigne
80g d’huile végétale neutre
80g de vin blanc
50g de sucre de canne blond (+ un peu pour le dessus des biscuits)
4g de levure chimique

De la confiture de clémentines

La recette

Les canistrelli

Commencez par réaliser les canistrelli, comme indiqué dans mon article dédié à ces petits biscuits à la farine de châtaigne.

La mousse mascarpone

Commencez par mixer le tofu soyeux avec la vanille jusqu’à ce qu’il ait une consistance bien homogène, qui ressemble à celle d’un yaourt brasé. Réservez-le.

Ensuite, fouettez l’aquafaba à l’aide d’un robot pâtissier ou d’un batteur. Quand le mélange commence à être bien mousseux, ajoutez-y 10g de sucre et quelques gouttes de jus de citron. Puis, continuez de fouetter jusqu’à obtenir une neige bien ferme.

Quand c’est le cas, mettez dans une casserole sur feu moyen 80g de sucre et 40g d’eau. Laissez le sirop se former en surveillant la température à l’aide d’un thermomètre de cuisine. Tenez-vous prêt en ayant à proximité votre aquafaba monté en neige toujours dans la cuve du robot ou, avec votre batteur. Quand le mélange arrive à 117°C, recommencez à battre vos « blancs en neige » à faible vitesse et incorporer-y le sirop de sucre en un filet fin.

Attention de ne pas verser le sucre directement sur la paroi de la cuve ou du cul de poule pour faire en sorte qu’il se mélange bien avec la meringue, mais attention aussi de ne pas le verser trop proche du fouet pour éviter les éclaboussures et donc, les brûlures !

Une fois tout le sirop versé, vous pouvez augmenter la vitesse de votre robot ou batteur. La meringue va changer d’aspect. Elle va devenir plus brillante et plus dense. Elle est prête quand elle vous semble homogène et qu’elle fait un « bec », c’est-à-dire une sorte de pic qui se tient au bout du fouet lorsque vous remontez ce dernier.

Dès que votre meringue italienne est prête, placez le tofu soyeux dans un récipient assez grand. Ajoutez-y la crème de marrons et mélangez. Puis, ajoutez la meringue petit à petit à l’aide d’une maryse. Incorporez-la délicatement en « soulevant la masse » pour obtenir une crème à la texture légère et aérienne. Votre mascarpone végétale est prête quand le mélange est homogène.

Le montage

Il vous suffit ensuite de placer au fond de vos récipients, des morceaux de cannistrelli. Recouvrez-les avec un peu de confiture de clémentines et enfin, versez une couche de mascarpone végétal. Recommencez l’opération une deuxième fois (et une troisième si nécessaire). Décorez le dessus des tiramisu avec des brisures de canistrelli et laissez prendre au frais pendant 24h avant de les savourer !

Tiramisu clémentines et châtaigne vegan

Pâtissez bien et régalez-vous tout autant !

Cette recette vous plaît ? N’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux et à me montrer vos réalisations avec #enquetedesaveurs ! 

Julie

Tu es un grand gourmand et tu en veux encore plus ?

Viens vite découvrir les coulisses d’En quête de saveurs en t’inscrivant à la newsletter !